à nos chaines

Par défaut

S’il vous plait, gardez vos chaînes je connais les miennes. Gardez votre bonne conscience au ras des bougies, j’ai la mienne au ras du réel. Nous sommes les nantis d’un monde qui meurt de faim, les démocrates d’empires qui règnent par les armes sur leurs intérêts stratégiques et économiques. Je connais mes chaînes: la peur et le désespoir.